OGM : liberté de recherche ? Trois fois oui !

La coupole des ONG de développement le CNCD-11.11.11, le syndicat agricole FUGEA et Oxfam Solidarité soulignent que le licenciement de la chercheuse Barbara Van Dyck pose des questions graves par rapport à la recherche agricole.

Une manifestation de soutien à la chercheuse Barbara Van Dyck est prévue ce lundi 26  septembre 2011 à Leuven. Cette chercheuse de la KUL a été licenciée pour avoir manifesté sa solidarité et son soutien public à une action de fauchage volontaire d’un champ expérimental de pomme de terre OGM le 29 mai 2011.

Les 3 organisations signataires rappellent que la décision des autorités universitaires de la KUL est en contradiction avec  la liberté académique. L’argument utilisé par l’université pour justifier le licenciement, qui affirme que « le soutien de la chercheuse est une attaque inacceptable contre la liberté et l’indépendance de la recherche scientifique », n’est pas recevable.

lire la suite ici….